Comité de Formation / Stage et Coopération Internationale


 

 

 

 

 

Composition de l’équipe 

Président du CSFCI : Prof. Mohamed Hammami (DG)

Coordinatrice du CSFCI : Houyem Abderrazak Snani (MC)

Membres : Radhia Souissi (MC), Wafa Essafi (MC), Wassim Godhbane (MC), Laila Triki (Ing. Chef), Hanen Klich (Ing.) Hayet Lazzem (Ing.), Sonia Ammar

 

Le Comité de Formation/Stage et Coopération Internationale (CFSCI) a été créé afin d’assurer une meilleure traçabilité et visibilité de l’ensemble des stages et missions dont ont bénéficié aussi bien les enseignants chercheur que le cadre technique et assurer une meilleure transparence concernant leur attribution d’une part, et de former un noyau à l’INRAP qui se charge de l’information et le support des chercheurs concernant les appels à candidature des différents projets bi/multilatéraux.   

Les missions de ce comité s’articulent autour de deux grands axes :

1/ Axe : Formation/Stage

 Pour ce volet le comité se chargera de :

      - Collecter toutes les demandes de stages et de formations afin de les examiner et répertorier.

      - Etablir une liste complète, des enseignants chercheurs, ingénieurs et techniciens, ayant bénéficié d’un stage ou d’une formation durant les cinq dernières années délivrée par tous les laboratoires et unité de recherche.

      - Dresser une liste des critères de sélection des personnes (étudiants, techniciens, ingénieurs et chercheurs) (sélection selon : formation diplômante, vocation de l’institution, priorité nationale, …).

Les critères de sélection dépendront de la personne bénéficiaire du stage ou de la formation :

- Etudiant : Année de son inscription en thèse, nombres de stages effectués, durée du stage, laboratoire d’accueil, tâches à effectuer, …

- Personnel technique (Technicien et ingénieur) : perfectionnement des connaissances du personnel technique, développement d’une nouvelle méthode d’analyse (besoin national), acquisition de nouvelles compétences (Laboratoire d’accueil devant être une référence dans la mission à accomplir…)

- Enseignant chercheur : acquisition de nouvelles compétences, impossibilité de réaliser le travail de recherche à l’INRAP, …

 

Toute personne ayant bénéficié d’une formation ou d’un stage doit remettre un rapport à la bibliothèque détaillant ses activités au sein du laboratoire d’accueil qui restera comme une référence. 

Galerie Photo
                                                                                          














Partenariat national
Coopération internationale